mercredi 29 septembre 2010

Comment réussir l'évaluation du rendement

En raison des impacts importants et du temps que l'évaluation demande dans son ensemble, celle-ci fait partie des pratiques essentielles dont il vaut mieux s'abstenir plutôt que de la faire de la mauvaise façon. Par contre, comme nous l'avons vu dans notre billet précédent, il va
ut la peine d'investir pour profiter des nombreux avantages de l'évaluation de rendement.

Son succès - en fait son effet réel sur le rendement - dépend de trois facteurs :
  • le support de la direction
  • l'adhésion du superviseur et de ses employés
  • la formation du superviseur
Lorsqu'un de ces trois éléments manque, elle devient pénible, inégale ou inefficace. On doit donc s'assurer que ces trois facteurs soient tous présents, et les meilleurs moyens pour y arriver sont de :
  • former les gestionnaires et les patrons sur l'utilisation de l'outil et la rencontre d'évaluation 
  • donner une courte formation ou séance d'information aux employés
  • inclure activement les patrons dans le processus
  • intégrer la réalisation des évaluations comme objectif ou facteur dans l'évaluation des superviseurs eux-mêmes 
  • faciliter sa réalisation : simplicité et rapidité de l'outil et du processus
  • éviter les pièges courants, que nous verrons dans notre prochain billet

Paragraphe marketing (voir ici)
Chez Alizé ressources humaines nous pouvons vous aider à augmenter le rendement des employés en adaptant l'évaluation actuelle ou en en bâtissant une nouvelle. Par exemple, nous pouvons monter une évaluation sur mesure qui sera appréciée autant du gestionnaire que de l'employé, et former le gestionnaire pour faciliter sa tâche. Nous pouvons également mettre au point un lien simple entre l'évaluation et l'augmentation annuelle.

Sous certaines conditions, notre aide est généralement admissible à une aide financière de la part d'Emploi-Québec. N'hésitez pas à communiquer avec nous pour en savoir plus ! 450-966-0731

samedi 25 septembre 2010

Les 12 avantages de l'évaluation de rendement


Tiré de Photos libres
L'évaluation de rendement est souvent perçue comme un mal nécessaire par bien des gestionnaires. Pourtant, selon les objectifs de l'entreprise, l'évaluation de rendement peut permettre de :
  1. communiquer les attentes de l'employeur envers l'employé et inversement
  2. augmenter le rendement individuel et collectif
  3. augmenter la rentabilité
  4. faciliter la gestion des priorités
  5. déterminer l'augmentation salariale ou la part variable de la rémunération
  6. corriger des comportements inadéquats et favoriser les bons comportements
  7. documenter les cas problème autant que les progressions
Et en plus de :
  1. détecter les besoins de formation
  2. déterminer ou clarifier les objectifs personnels de l'employé
  3. mettre à jour la description de poste
  4. mieux prévoir/accompagner le développement de carrière au sein de l'entreprise
  5. faciliter un changement organisationnel
Si nécessaire, l'évaluation de rendement peut se faire en moins de 30 minutes par employé par année. Qui dit mieux en terme de rapport "résultats vs temps investi" ?

Bien sûr, un peu plus de temps permettra d'atteindre plus d'objectifs dans cette liste et aura plus d'impact encore. L'évaluation de rendement est un outil flexible et évolutif, extrêmement puissant si elle est faite avec rigueur. Nous verrons dans notre prochain billet les bases d'une évaluation de rendement réussie. Pour voir tous les billets de la série, cliquer ici.

jeudi 9 septembre 2010

La productivité après 14h...

Un sondage réalisé par Accountemps a demandé aux gestionnaires à quelle période de la journée ils constataient la productivité la plus faible chez leurs employés. Sans surprise, les résultats montrent que c'est après 16h que la productivité est plutôt, disons, absente...

Voici donc divers trucs pour éviter ou réduire l'effet des baisses d'énergie de l'après-midi.

Les trucs "physiques"
  • bien manger au midi : trop manger, prendre de l'alcool, le sucre et le gras endorment. Le manque de protéines et de certains éléments nutritifs également !
  • bien dormir la nuit : une évidence mais avec l'alimentation, probablement la raison numéro 1 de nos coups de barre de l'après-midi...
  • prendre une pause, méditer, se changer les idées : autre raison fréquente, nous ne prenons pas assez de pauses.
  • s'étirer, marcher, bouger, changer de position dans sa chaise ou l'angle de son écran, se lever de sa chaise en parlant au téléphone : le maintien dans une même position de façon prolongée ralentit notre système et nous engourdi.
  • aérer la pièce, respirer profondément, regain d'énergie instantané !
Les yeux
  • regarder à l'extérieur : un travail à l'écran fatigue les yeux qui finissent par se "fermer tout seul"
  • regarder un mur bleu : si on n'a pas de vue à l'extérieur, la couleur bleue repose les yeux
  • se masser le tour des yeux, le visage, le cou
  • s'exposer à la lumière : le niveau d'éclairage influence nos phases d'éveil et de sommeil, c'est une des raisons pour lesquelles on est souvent moins productifs au coeur de l'hiver 
Le rythme
  • garder les activités les plus intéressantes ou actives pour l'après-midi
  • garder celles demandant une grande concentration pour le matin
  • respecter son rythme personnel : certains sont plus de l'après-midi, d'autres du soir ou du matin. Connaître son rythme et le respecter permet d'être plus productif et même, plus heureux au travail.
D'autres plus farfelus, plus difficiles à appliquer, moins "professionnels" ou dont l'efficacité n'est pas prouvée, mais ça peut vous inspirer :
  • abaisser la température : la fraîche réveille...
  • demander à un collègue de nous "faire une peur"
  • prendre congé : ça marche une fois, ensuite ça peut donner une mauvaise réputation...
  • mettre du poivre dans ses souliers
  • penser à un évènement marquant, stimulant
  • respirer de façon exagérée et très rapide durant 30 secondes : l'hyperventilation étourdit mais ça réveille ensuite
  • manger épicé au midi
  • bâiller à répétition
  • écrire sur un papier les prochaines étapes pour ne pas avoir à se concentrer sur notre agenda
  • garder les rencontres et les conversations téléphoniques pour l'après-midi : elles seront peut-être un peu moins efficaces mais vous empêcheront de vous endormir
  • se passer de l'eau froide ou même un glaçon dans le visage
  • faire une sieste : pour les plus chanceux qui le peuvent, la sieste est bénéfique
  • se masser les mains, les pieds ou les endroits tendus de façon stimulante
Et vous, quels sont vos trucs ?

Mis à jour  le 13 sept. 2016